Les forêts françaises, +0,7% par an !

LE SAVIEZ-VOUS?

La forêt française voit sa superficie augmenter de 0,7% par an depuis 1985. De 14,1 millions d’hectares en 1985, la métropole compte aujourd’hui 17 millions d’hectares de forêt. À elle seule, la France abrite 10% de toutes les forêts d’Europe.

Attention aux idées reçues, si un pays industrialisé et ancré dans la mondialisation comme la France se reboise de plus en plus, ce n’est pas à cause des plantations industrielles d’arbres… En effet, l’accroissement industriel des résineux ne représente qu’un peu moins de 2 millions d’hectares. Si la forêt reprend ses droits, c’est parce qu’il y a de plus en plus de place, le déclin de l’agriculture peut être tenu en partie responsable de cette expansion forestière.

Alors, pourquoi « gérer » les forêts?

Contrairement à ce que l’on pourrait croire, l’intervention humaine (lorsqu’elle est contrôlée et qu’elle a pour objectif le bien être de la forêt) permet une meilleure biodiversité. Dans la nature, certaines espèces finissent invariablement par prendre le pas sur les autres, c’est le cas du chêne en France. Si le contrôle et la gestion des forêts sont des actions cruciales pour s’assurer de leur bonne santé, c’est aussi parce que cela permet d’aérer les écosystèmes. Lorsque la densité des arbres est trop élevée, les forêts s’exposent de manière importante aux risques de tempêtes et d’incendies, c’est particulièrement le cas dans les forêts du sud de la France.

 

En France, le chêne recouvre 40% des forêts. Il a un bois qui s’endurcit en vieillissant, d’ailleurs il s’agit du bois le plus dur et le plus durable en Europe. Son bois est très dense et lourd, sa durabilité est presque illimitée !

Chez Tableàpart, nous pensons qu’il est important de privilégier les matériaux de qualités disponibles à proximité, c’est pour cela que nous sélectionnons du chêne issu du massif boisé de Mormal qui occupe une place emblématique dans le patrimoine forestier régional du Nord.

Posted in Environnement.